DPC en ligne ADF 2018 - Les orthèses d'avancée mandibulaire


 LES ORTHÈSES D'AVANCÉE MANDIBULAIRE 



L’ADF, premier organisme de formation continue, vous propose un cycle de Développement Professionnel continu (DPC) en ligne, qui vous permet de valider votre obligation de DPC en 7 heures de formation à distance de chez vous ou de votre cabinet, depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.  

Principaux objectifs de cette session de printemps :
- donner les outils diagnostics nécessaires à l'odontologiste pour adapter le traitement par orthèse d'avancée mandibulaire (OAM) à la diversité des cas cliniques rencontrés ;
- offrir des solutions pratiques constituant des alternatives thérapeutiques aux OAM inscrites à la LPPR. 

 


— un thème, une équipe > VOIR LE PROGRAMME

— sept phases > VOIR LE PLANNING


 

2 VIDÉOS

3 T'CHATS EN DIRECT 

›  J'imprime les infos
›  Je lis les conditions générales d'inscription 
Les inscriptions
sont closes*
* Frais d'inscription : 392 €
Clôture des inscriptions le 30 mars 2018


fleche-droite  Un thème, une équipe − Les OAM dans le traitement des SAHOS

Aujourd’hui, dans la prise en charge du syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS), l’apport de l’odontologiste est tel que l’on peut affirmer : les chirurgiens-dentistes participent au maintien du bon état général du patient !

Chez l’adulte bien souvent, du fait d’une LPPR limitante, seules les orthèses standardisées (celles prises en charge) sont utilisées. Mais qu’en est-il en cas d’échec ou d’efficacité insuffisante ? L’indication a-t-elle été bien posée ? Des orthèses d’un autre type pourraient-elles apporter des solutions ? N’y aurait-il pas un site obstructif que l’ORL prescripteur pourrait mettre en évidence ? Pourrait-il aider à lever une obstruction par un geste simple ou en recommandant une modification de l’orthèse ?


Seul l'orthodontiste, par un traitement précoce chez l'enfant, préviendra l'apparition d'un SAHOS chez l'adulte. L'amélioration de la qualité du sommeil de cet enfant favorisera son développement psycho intellectuel normal.

 Marc Roché

Marc Roché

Autour de Marc Roché (Rueil-Malmaison), les conférenciers Isabelle Buchet (Unité de stomatologie de l’Hôpital Foch de Suresnes), Philippe Jourdan (Toulouse), Michèle Hervy-Auboiron (Noisy le Sec) et Marc Blumen (Service d’ORL de l’Hôpital Foch de Suresnes) présenteront et répondront en direct à vos questions concernant le dépistage, le diagnostic et le traitement chez l’adulte, les cas d'échec ou d'efficacité insuffisante d'une orthèse, les sites obstructifs, la prévention de la survenue des SAHOS chez l'enfant. 



 

Isabelle Buchet 

Isabelle Buchet

Isabelle Buchet

Que faire en cas d'échec ou d'efficacité insuffisante d'une orthèse ? 

Il existe des facteurs prédictifs d’efficacité des OAM (âge, sexe, IAH) mais on ne dispose pas à l’heure actuelle de critères prédictifs d’abandon ou d’échec. Ainsi 30% en moyenne (28,9 à 33 %) des patients traités vont abandonner ce traitement quelle que soit l’orthèse sur mesure et quel que soit son mode d’action en traction ou en compression.

L’analyse de la littérature, confirmée par la clinique, montre que les causes d’échecs sont de trois ordres :

- des douleurs (musculaires, articulaires, dentaires ou gingivales), une gêne, un inconfort voire une intolérance. il faudra dans ce cas remettre en cause l’ensemble des choix effectués dans la conception et la réalisation de l’orthèse vérifier.

- des complications ou des effets secondaires rédhibitoires, principalement des déplacements dentaires qui entraînent des troubles occlusaux. Ils nécessitent l’arrêt du port de l’orthèse et l’évaluation d’un autre type de traitement comme par exemple une chirurgie des bases osseuses

- une inefficacité clinique et/ou polysomnographique partielle ou totale chez des sujets compliants ou non. Si la propulsion maximale active (PMA) est atteinte, on redirigera le patient vers l’ORL afin qu’il vérifie l’action de l’orthèse in situ et recherche un autre site obstructif. En cas d’obstruction pharyngée levée par la traction linguale, il conviendra d’adjoindre une enveloppe de langue associant ainsi une protraction linguale à la propulsion mandibulaire. On agira également, en y insistant, sur le facteur positionnel et les règles hygiéno-diététiques. En cas d’apparition d’apnées centrales, la titration devra être vérifiée et diminuée. En cas d’inefficacité il faudra rediriger le patient vers le prescripteur qui pourra demander une endoscopie du sommeil ou faire un bilan médical recherchant une pathologie -pulmonaire, cardiaque, endocrinienne- étiologique.

 
 

Philippe Jourdan

Philippe Jourdan

Philippe Jourdan
Dépistage, diagnostic et traitement chez l’adulte

Quelles sont les techniques de dépistage, de diagnostic et de traitement du Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS), trouble de la fonction respiratoire nocturne ? Comment interpréter le diagnostic réalisé par un médecin somnologue (ORL, pneumologue ou cardiologue) grâce à différents enregistrements (oxymétrie, polygraphie, polysomnographie) ? Tous ces éléments sont indispensables au chirurgien-dentiste pour s’impliquer dans la prise en charge d’un véritable problème de santé publique, suivre des formations plus approfondies (rendues obligatoires par la Sécurité Sociale) afin de remplir son rôle de médecine dentaire en collaboration avec toutes les spécialités médicales concernées.



 

Michele Hervy Auboiron

Michèle Hervy-Auboiron 

Michèle Hervy-Auboiron
La prévention de la survenue des SAOS chez l'enfant 

Une des grandes différences entre le SAHOS de l’enfant et celui de l’adulte réside en un point : sa prise en charge. En effet, selon Christian Guilleminault, seul un traitement précoce peut éviter l’installation d’une vraie neuropathie où les options thérapeutiques sont majoritairement palliatives. Or, pour qu’il y ait prévention, il faut dépistage et la consultation chez le chirurgien-dentiste peut s’avérer de tout premier plan pour optimiser le parcours de soin.


 

Marc Blumen

Marc Blumen

Marc Blumen
Le point de vue de l'ORL sur les sites obstructifs

Le syndrome d’apnée du sommeil est lié à la répétition d’obstructions nocturnes au niveau du pharynx. Les traitements proposés consistent soit à traiter une situation spécifique comme faire dormir sur le côté le patient qui ne présente des apnées que sur le dos soit un traitement global prenant en charge la totalité du pharynx par ventilation mécanique à pression positive continue ou par chirurgie d’avancée bimaxillaire. Enfin, certains traitements comme la chirurgie ou l’orthèse dentaire de propulsion mandibulaire nécessitent une étude plus fine de la localisation de l’obstruction afin de cibler correctement le traitement et obtenir des résultats satisfaisants. Il existe plusieurs méthodes de localisation du ou des sites d’obstruction.

 


fleche-droite Un DPC en ligne en sept phases

 

Phase 1 15 mars - 3 avril  Questionnaire initial d'auto-évaluation des pratiques à compléter
Phase 2 22 mars - 5 avril 

Préparation du t'chat du 5 avril 

2 conférences à regarder (Que faire en cas d'échec ou d'efficacité insuffisante d'une orthèse ? et Dépistage, diagnostic et traitement chez l’adulte), avec la possibilité de poser des questions auxquelles les intervenants répondront lors du t'chat 
Phase 3 jeudi 5 avril  T'chat à suivre en direct de 20h à 21h 
Les OAM ce n'est pas automatique
avec Isabelle Buchet et Philippe Jourdan,
animé par Marc Roché
6 avril

Réception des plans d'action personnalisés 

Phase 4 12 - 26 avril

Préparation du t'chat du 26 avril 

2 conférences à regarder (La prévention de la survenue des SAOS chez l'enfant et Le point de vue de l’ORL sur les sites obstructifs), avec la possibilité de poser des questions auxquelles les intervenants répondront lors du t'chat 

Phase 5 jeudi 26 avril T'chat à suivre en direct de 20h à 21h
Prévention du SAHOS et apport de l'ORL
avec Michèle Hervy-Auboiron et Marc Blumen,
animé par Marc Roché
27 avril 

Réception des plans d'action personnalisés 

Phase 6 jeudi 3 mai  T'chat à suivre en direct de 20h à 21h 
Synthèse avec l'ensemble des intervenants 
Phase 7 4 - 31 mai  Questionnaire final d'auto-évaluation des pratiques à compléter


dernière mise à jour : 4 avril 2018

imprimer