Déclinaison de l'affiche du Congrès ADF 2022 Déclinaison de l'affiche du Congrès ADF 2022

Demandez le programme du Congrès ADF 2022 !

Publié le 10 juin 2022.

Directeur du Comité scientifique, Xavier Struillou nous emmène dans les coulisses du programme scientifique du prochain Congrès de l'ADF. Nouveautés, événement surprise, parité homme-femme... Entrez en avant-première dans l'édition 2022.

Directeur scientifique du Congrès de l’ADF 2022, comment avez-vous orchestré le montage du programme avec vos experts scientifiques ?

L’élaboration du programme s’est faite en bon entendement avec chacun des huit experts scientifiques choisis en fonction de leur domaine de compétence : en endodontie, parodontologie, dentisterie restauratrice, médecine buccale et chirurgie orale, pédodontie et orthodontie, traitement de l’édentement, en recherche et enfin vie professionnelle. J’ai conduit les huit experts à monter un programme paritaire avec 2 principes :

Les conférenciers choisis devaient être issus à égalité du monde libéral et du monde hospitalo-universitaire, et ils devaient respecter la parité homme-femme.

Cette parité s’impose naturellement, d’autant plus que le monde dentaire accueille désormais plus d’étudiantes que d’étudiants dans nos facultés. Une fois ces indications données, j’ai laissé “carte blanche” aux experts pour monter les séances. Nos réunions amicales ont permis de construire un programme cohérent, dynamique, tourné vers l’omnipratique mais pointu, dans un bon esprit confraternel, qui sera le maître mot de ce Congrès.

Qu’avez-vous eu envie de mettre dans votre programme ?

Le programme est conçu pour donner envie aux praticiens de venir au Congrès, à la fois pour améliorer leur pratique quotidienne mais aussi pour acquérir de nouvelles compétences sur des sujets plus pointus. Bien sûr, le programme reprend des fondamentaux. Le praticien aura ainsi la possibilité d’actualiser ses connaissances dans toutes les disciplines, modifier si nécessaire ses habitudes, mais aussi développer de nouvelles pratiques dans son cabinet. Le programme présente selon moi un juste équilibre entre des séances sur les fondamentaux et des sujets plus pointus.

En tant que maître de conférences en parodontologie à la faculté de Nantes, quel espace de formation attribuez-vous aux étudiants ?

Les étudiants qui se déplacent au Congrès sont surtout des T1, en dernière année. Ils sont nos futurs confrères et consœurs. Il est donc important qu’ils se rendent au congrès pour se rencontrer, et tout est mis en œuvre pour les inciter à venir. Les étudiants et jeunes praticiens voient d’ailleurs le Congrès de l’ADF comme l’événement de référence dans le domaine odontologique où compléter leur formation chaque année, avec un contenu scientifique de très haut niveau de compétences sur toutes les disciplines du monde dentaire.

Comment avez-vous conçu les séances du programme pour les rendre attractives ?

Les formats du programme scientifique évoluent cette année. Il y a des parcours fléchés avec des séances liées par une thématique sur plusieurs jours, dans différents formats, afin d’approfondir ses connaissances. Un programme fléché “équipe dentaire” invite l’assistante dentaire à participer aux séances avec son praticien, qui a pour avantage de former toute l’équipe du cabinet en même temps. Ce format répond à une réalité de terrain : les praticiens s’entourent de plus en plus d’assistantes et leur rôle, comme leur reconnaissance, font partie de l’évolution des pratiques. L’édition 2022 propose une centaine de séances, avec plus de séances courtes et diversifiées.

Parmi les nouveautés : des “battles” entre deux experts et une séance surprise “prestige” le jeudi, au format original, type “café du commerce”, avec de fortes personnalités en chefs d’orchestre. Pour répondre aux attentes, les séances scientifiques sont plus rapides, afin de permettre à chacun de participer à deux sessions dans une matinée. Bien sûr, il reste des séances magistrales de 3 heures tout comme les séances internationales car certains sujets demandent toujours plus de temps et une approche pluridisciplinaire.

Quelle est la force du congrès de l’ADF pour soutenir votre programme ?

L’ADF a son comité de pilotage en support. On ne travaille pas seul. On s’appuie sur une équipe compétente, qui seconde très bien les experts scientifiques, et nous permet de gagner du temps afin de nous concentrer sur le programme. L’ADF, en me faisant l’honneur d’être directeur scientifique, m’a laissé le champ libre pour discuter des sujets les plus porteurs avec les experts scientifiques et élaborer un programme complet où le partage des connaissances scientifiques est accessible à tous. La diversité des matières et la dimension du Congrès font d’ailleurs sa force. Enfin, l’application de l’ADF permet à chacun de poser des questions en direct durant les séances et les scientifiques d’y répondre.

Articles connexes
3 outils pour lutter contre l'antibiorésistance 7 juin 2022
Accompagner
Démarche écoresponsable au cabinet dentaire. Suivez le guide ! 17 septembre 2021
Accompagner

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre charte de confidentialité.
En savoir plus

Accepter Refuser