Zoom sur le 1er Prix Recherche ADF Dentsply Sirona, Raphaël Richert Zoom sur le 1er Prix Recherche ADF Dentsply Sirona, Raphaël Richert

Zoom sur le 1er Prix Recherche ADF Dentsply Sirona, Raphaël Richert

Publié le 21 décembre 2022.

Le premier Prix Recherche a été attribué à Raphaël Richert de l’UFR d’Odontologie de Lyon, durant le Congrès de l’ADF 2022. Le jeune thésé a été primé pour son travail sur l’analyse biomécanique de la prémolaire délabrée, intérêt des éléments finis, sous la direction du Pr Maxime Ducret. Cette étude, menée en partenariat avec les laboratoires de l’institut national des sciences appliquées INSA de Lyon, a permis le développement d’outils semi automatiques de modélisation éléments finis pour mieux comprendre les risques de fracture dentaire des prémolaires reconstituées avec des tenons et avec l’objectif in vivo d’une application à la décision clinique. 

Il y a des parcours singuliers, celui de Raphaël Richert en est un. « Le point de départ de ma thèse ne s’est pas fait en Faculté d’odontologie. J’ai suivi un parcours particulier, en commençant par l’école des Mines dans laquelle des cours étaient dispensés par des médecins. C’est là que j’ai acquis le goût pour la discipline médicale, explique Raphaël Richert. J’ai donc fait une procédure passerelle vers la faculté dentaire de Lyon, puis j’ai été reçu à l’internat. Les cours de médecine, combinés à la réalisation d’un stage au Pays-Bas sur le sujet de la biomécanique appliquée à l’arthérosclérose pour prédire le risque et optimiser les indications de la chirurgie, m’ont plu » et faisait sens « dans mon parcours en médecine et ingénieur. Je me suis intéressée à l’approche ». Elle était transposable en dentaire : « la biomécanique et le modèle numérique peuvent aider le chirurgien-dentiste à prédire les risques liés à son intervention ou lui permettre de personnaliser son approche ». 

L’intérêt pour cet angle de recherche sera conforté par sa rencontre avec le Professeur Maxime Ducret, lequel travaillait sur l’empreinte optique et avait autrefois candidaté pour ce prix. « Le Pr Ducret a été un guide pour faire le lien entre mes compétences d’ingénieur et le moyen de les appliquer au dentaire, en les vulgarisant » pour rendre mes travaux intelligibles pour tout chirurgien-dentiste. Ainsi, « nous avons travaillé ensemble pendant 5 ans sur les techniques numériques au service de la dentisterie personnalisée. Je me sens flatté d’avoir reçu ce prix en travaillant à ses côtés ».

Son diplôme universitaire en poche et les rencontres successives avec différents chirurgiens-dentistes orientent Raphaël Richert vers une carrière en milieu hospitalo-universitaire lui permettant de poursuivre ses projets de recherche. « Depuis un an, je suis chef de clinique assistant. Cette activité me permet de développer une approche prédictive et s’accorde avec ma volonté d’augmenter la durée de vie de la dent sur l’arcade. Nous sommes peu en France à travailler dans le domaine de la biomécanique, avec des méthodologies très différentes ».

 

« Recevoir ce prix est une grande fierté »

« Je ne m’étais pas imaginé remporter ce prix, confie Raphaël Richert. J’ai été heureux de présenter mes travaux et j’ai apprécié voir les autres candidats présenter les leurs. Certains d’entre eux m’ont donné des idées, notamment les travaux destinés aux mal entendants qui m’amènent à me préoccuper de ma communication avec ce profil de patient ».

Le prix ADF/Dentsply Sirona représente « une chance, pour le moment d’échanges et de rencontres de personnes qui viennent d’horizons différents. Ce moment devient incontournable ». Raphaël Richert ira présenter ses travaux dans différents Congrès, avec pour objectif de continuer à développer sa thématique.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre charte de confidentialité.
En savoir plus

Accepter Refuser