3 questions pour tout comprendre du DPC 3 questions pour tout comprendre du DPC

3 questions pour tout comprendre du DPC

Publié le 25 septembre 2020.

Effectif et obligatoire depuis le 1er janvier 2013, le Développement Professionnel Continu (DPC) vise à améliorer la qualité et la sécurité des soins, à travers la formation des chirurgiens-dentistes. Dans le cadre de la nouvelle triennale 2020-2022, Julien Laupie, Secrétaire général de l’ADF, nous éclaire sur ce projet politique et le rôle joué par l’Association dans sa construction.

La formation continue des professionnels de santé a beaucoup évolué ces dernières années, pour quelles raisons ?

L’État a décidé de réorganiser cette formation continue avec 2 objectifs précis. Le premier : garantir l'indépendance par rapport aux industriels. L'industrie notamment pharmaceutique était de plus en plus partie prenante de la formation médicale continue. Il y avait donc une inquiétude par rapport à la perte d'indépendance dans les décisions thérapeutiques et les prescriptions des professionnels de santé. Deuxième objectif : orienter l'amélioration des pratiques des professionnels dans le même sens que les objectifs de santé publique. L’enjeu ? S'assurer que les mesures gouvernementales d'organisation de la santé se traduisent de manière opérationnelle.

C’est dans ce contexte que le DPC a vu le jour. Quel est le rôle de l’ADF dans ce dispositif ?

L’ADF a un rôle majeur et multiple. Elle est depuis sa mise en place un opérateur de DPC en proposant des formations agrées pour les chirurgiens-dentistes, que ce soit directement ou désormais maintenant par la structure dédiée qu’elle a créée, à savoir ADFDPC-Formation. Ensuite, en tant que membre fondateur du CNP-CD (Conseil National Professionnel des chirurgiens-dentistes), elle a activement participé à définir les orientations prioritaires du DPC pour la période 2020-2022 et les thématiques de formation qui seront agréées pour notre profession. Car si l’État pose les grandes lignes, c’est bien le CNP-CD qui propose des thèmes de formations qui correspondent vraiment à notre métier. Donc, depuis le 1er janvier 2020, nous avons enfin des orientations prioritaires qui collent à la réalité de l'exercice quotidien des chirurgiens-dentistes. Des disciplines cliniques qu'on pratique tous les jours, avec des sujets concrets et pratiques.

Malgré tout, on constate une faible implication des chirurgiens-dentistes dans le DPC. Comment expliquez-vous cela ?

En effet, les statistiques de suivi des parcours DPC par les chirurgiens-dentistes ne sont pas bonnes… Pourquoi ? Déjà, je pense qu’il y a une grande méconnaissance du sujet. La profession s’est imaginé une énième usine à gaz, alors qu’il s’agit d’un dispositif simple et appelé à être pérenne. Et puis jusqu'à présent, les orientations spécifiques n'étaient pas parfaitement en adéquation avec nos priorités et nos disciplines cliniques. C’est chose faite. Les autres professionnels de santé participent beaucoup plus activement alors qu’il s’agit du même dispositif. Il n’y a pas de raison qu’on n’y arrive pas !

Focus DPC et certification périodique

Aujourd’hui, vous devez suivre au moins une action de formation relevant du DPC tous les 3 ans. À partir de 2022, la certification périodique sera mise en place. Il s’agit d’un parcours de formation d’une durée de 6 ans, comprenant au moins 2 actions de DPC et d’autres éléments qui restent à définir. Au bout de ces 6 ans, l’Ordre vérifiera si vous avez bien suivi votre parcours. Il décidera ensuite si vous pouvez continuer à exercer, ou si vous devez prévoir un plan de rattrapage.

Focus Une dent contre le DPC ?

Seuls 20 % des chirurgiens-dentistes éligibles ont participé à une action de formation DPC entre 2017 et 2019. C’est très en deçà de la moyenne des professionnels de santé. Toutes professions confondues, près de 59 % des personnes éligibles ont en effet bénéficié du dispositif. Les plus assidus sont les pharmaciens : près de 87 % d’entre eux ont réalisé une action de DPC.

POUR VOUS AIDER A CRÉER VOTRE COMPTE

Articles connexes
Nouveau DPC en ligne "Savoir Prescrire" 29 juin 2020
Former
LES RENDEZ-VOUS DE L'ADF FONT LEUR RÉVOLUTION NUMÉRIQUE 29 juin 2020
Former

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre charte de confidentialité.

En savoir plus Accepter